ACCUEIL  > Actualités
Police-population : instaurer et renforcer la confiance entre jeunesse et police

Avec le soutien de la Préfecture des Côtes d’Armor, la Ligue 22 s’appuie notamment sur l’art urbain et plus particulièrement le graffiti pour faciliter le rapprochement des jeunes de Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV) et des forces de l’ordre.

Police population

Un espace de dialogue créatif et ludique

Parce que le partage d’une activité commune favorise les échanges, ce projet police-population s’appuie sur l’art urbain, en particulier le graffiti. 
Ainsi, les élèves de 4è du Collège Jean Racine, une classe de Seconde du Lycée Chaptal et une dizaine de jeunes accompagnés par la Mission de Lutte contre le décrochage scolaire de Saint-Brieuc, se sont réunis autour de Julien Mary, Brigadier-chef de la Direction centrale de la sécurité publique. Outre la découverte et l’appropriation de cette discipline artistique, le graffiti devient prétexte à lever les barrières, à tisser et renforcer les liens entre la Police nationale et la jeunesse. 

Interconnaissance et promotion de la citoyenneté

Encourager et défendre l’expression des jeunes dans l’espace publique, oui. Pourvu que ce soit en pleine conscience de ses droits et ses devoirs, et dans le respect des libertés de chacun et chacune.
Les rencontres sont donc l’occasion d’aborder de nombreux sujets tels que la responsabilité des uns et des autres devant la loi, la consommation de substances illicites, les stéréotypes, la réalité du métier de policier, l’infraction, le délit et le crime…, de partager ses questionnements. Une façon ludique de promouvoir la citoyenneté, d’améliorer l’interconnaissance de la jeunesse et des forces de l’ordre, et d’instaurer ainsi une relation de confiance réciproque, loin des clichés.

Trak, Ozlight et Gostar, trois artistes partenaires 

Engagés sur ce projet, Trak, Ozlight et Gostar sont trois artistes, membres du réseau de l’association Unvsti. Ils animent les ateliers graffiti depuis mars. En tout, trois séances à l’issue desquelles chacun aura créé son propre « blaze » (signature d’artiste ou pseudo). Celui-ci sera travaillé à la manière du graffiti, au pochoir, puis bombé sur toile avant d’être exposé dans les locaux des établissements scolaires.
 


Recherche


Inscription newsletter


Ressources

CRDVA 22

Ligue de l'enseignement des Côtes d'Armor - 89, boulevard Edouard Prigent - 22000 Saint-Brieuc
T 02.96.94.16.08 - E-mail : laligue22@laligue22.org - Politique de confidentialité - Mentions légales

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et mesurer le trafic de notre site internet. Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus
J'accepte