ACCUEIL  > Actualités
Rencontre avec l’Amicale laïque de Plénée-Jugon

À Plénée-Jugon, l’Amicale Laïque se préoccupe de l’école. « C’est une priorité, forcément ! Affirme la présidente, Danièle Le Hellec, en ajoutant : Mais il y a aussi le développement culturel et sportif ». De fait, l’Amicale laïque organise plusieurs manifestations et anime des activités de théâtre, de danses bretonnes, de judo et de taï-chi, d’informatique...

L’école de théâtre propose un cours pour enfants et un cours pour ados. Dirigés par un professionnel, la qualité de l’enseignement est assurée. Cela a démarré en tant que projet communautaire, puis l’école est devenue communale, la communauté d’agglomération Lamballe-Terre-et-Mer ayant opté pour une gestion communale de ces missions. C’est une activité coûteuse financée par des subventions croisées du Conseil départemental, des collectivités locales avec un soutien de la commune qui met à disposition la salle de répétition.

La troupe de théâtre, L’Atelier du jeudi monte une pièce qui sera jouée durant deux ans sur le secteur ; plusieurs représentations sont programmées mi-novembre.

 

L’activité judo est animée depuis 20 ans par Hervé Riet ; le Tai-chi, récemment lancé, progresse doucement. La danse bretonne, initialement  créée au Gouray, continue avec Marcel et Paulette Colleu : « On a repris le flambeau », précise la présidente. « Et le premier week-end de janvier, c’est Fest-deiz ! ».

L’Amicale a longtemps organisé la fête de l’École, et puis les Parents d’élèves ont pris le relais. Une transmission logique pour la présidente : « On a pensé que ce serait plus judicieux, et que l’Amicale laïque devait se concentrer sur d’autres manifestations, comme les courses de chevaux. C’est un adhérent passionné qui coordonnait ces manifestations », raconte la présidente. « On utilisait un pré mis à disposition par un agriculteur. Il fallait attendre que les moissons soient faites, trouver le pré, tracer la piste… Un gros travail ! ».

L’action s’est arrêtée faute d’un relais fédéral, mais l’intérêt pour les chevaux est maintenu à travers la Fête du cheval. Ça galope à pléneï est une opération plutôt familiale proposée à la fin du mois d’août : randonnées, promenades en calèche, jeux équestres, repas, etc. Ce gros événement mobilise beaucoup de bénévoles, et beaucoup de travail pour régler les questions d'administration et de sécurité.

Les recettes de cette fête sont consacrées aux activités de l’école. Grâce aux apports de l'Amicale laïque, les enfants bénéficient de nombreuses possibilités : cinéma, piscine, voyages, etc. Il y a plein de projets pédagogiques à encourager. L'Amicale cible son aide vers l'école primaire. « Nous nous sommes posé la question des activités du Collège », explique la présidente. « Je ne sais pas si nous avons pris la bonne décision, mais nous n’avons pas les moyens de soutenir les enfants de tout le canton. »

Danièle Le Hellec préside l’Amicale laïque de Plénée-Jugon depuis une vingtaine d’années. « C'est comme les dirigeants africains », plaisante-t-elle ! « Tous les ans j’espère trouver la relève... Dans ma famille, il n’y avait pas d'engagement associatif. Je suis tombée dedans en arrivant à Plénée-Jugon. Je me suis investie à l’école en suivant mes enfants, d’abord avec les parents d’élèves, puis avec l’Amicale ». Beaucoup de travail, bien sûr, mais aussi des satisfactions, comme lorsqu'il s'agit de recevoir la Fête des mots familiers avec le soutien de la médiathèque : « C’est un plaisir », souligne-t-elle. « Les enfants sont ravis, les enseignants également. Moi, j’accueille chaque année les intervenants ».

Exerçant par ailleurs la fonction de Conseillère municipale déléguée à la culture, Danièle Le Hellec constate que Plénée-Jugon est une commune où les gens sont sollicités sur beaucoup de manifestations : le concert l’été, la Fête de la Mécanisation organisée par Amicale laïque de la Ville Jéhan au mois d’août... Cela suppose beaucoup de bénévoles. En tant de responsable de l’Amicale laïque, elle a parfois le sentiment d’arriver en dernier pour recruter du monde ! « Les parents volontaires s’engagent à l’association des Parents d’élèves. Finalement, note-t-elle avec une pointe d'humour, on est une association un peu vieillissante, avec plus de grands-parents que de jeunes parents ! »



A consulter

Recherche


Inscription newsletter


Ressources

CRDVA 22

Ligue de l'enseignement des Côtes d'Armor - 89, boulevard Edouard Prigent - 22000 Saint-Brieuc
T 02.96.94.16.08 - E-mail : laligue22@laligue22.org - Politique de confidentialité - Mentions légales

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et mesurer le trafic de notre site internet. Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus
J'accepte