ACCUEIL  > Actualités
Lire et Faire lire : rencontre avec « la Dame de la lecture »

Les bénévoles de Lire et Faire Lire ont fait leur rentrée le vendredi 4 octobre à St-Julien. Ils se sont réunis sous l’œil bienveillant de la Ligue de l’enseignement des Côtes d’Armor (la Ligue 22) et de l’Union départementale des associations familiales (l’UDAF), les 2 structures coordinatrices du dispositif. Ce projet, créé il y a 20 ans à l’initiative de l’écrivain Alexandre Jardin, vise le goût partagé pour la lecture et les échanges intergénérationnels. Aujourd’hui, près de 300 bénévoles de plus de 50 ans interviennent sur le département, toute l’année. Chaque semaine, ils offrent une partie de leur temps libre aux plus jeunes et les invitent au voyage par la lecture à haute voix. C’est le cas de Janine qui, à Langueux, est bien connue. Evidemment : c’est « la Dame de la lecture » !

Ligue de l’enseignement 22 (LEN) : Bonjour Janine, pouvez-vous vous présenter en quelques mots et nous raconter comment vous avez rejoint Lire et Faire Lire ?

Janine Le Borgne (Janine) : Bonjour. J’ai travaillé auprès de formateurs d’éducateurs spécialisés jeunes enfants. À l’issue de cette expérience et en cherchant de nouvelles activités, j’ai vu passer un appel à bénévoles Lire et Faire Lire sur une publication de la ville de Langueux. C’était en 2009. Je me suis tout de suite portée volontaire. J’ai commencé l’aventure en consacrant quelques heures de lecture pour des petits de CP, plusieurs fois par semaine, pendant les temps d’accueil périscolaire (TAP). C’était parfois aussi pendant la classe à la demande des enseignants qui souhaitaient proposer un temps de lecture en lien avec les thèmes de travail. J’ai fait ça pendant 2 ou 3 ans. Et puis, dans le cadre du développement des Activités Détente Eveil (ADE) pour tous les enfants scolarisés de la commune, la mairie a fait un nouvel appel à bénévoles. Notre équipe s’est alors agrandie. De la maternelle au primaire, nous animons des ateliers à l’école, au centre de loisirs et à la médiathèque, tout au long de l’année.

LEN : Le programme s’est beaucoup développé sur la commune, comment expliquez-vous une telle évolution ?

Janine : Nous avons accès à beaucoup de temps d’échanges proposés par l’équipe de coordination Lire et Faire Lire. C’est l’occasion pour les bénévoles du département de se retrouver et de parler de leurs expériences. Nous sommes formés à la lecture à voix haute, à la gestion du groupe, à la psychologie de l’enfant, aux livres... Des rencontres avec des auteurs-illustrateurs sont aussi organisées. Les personnes qui interviennent sur les activités jeunesse à Langueux sont parfois réunies. Je trouve que c’est bien. Ça aide à mieux se connaître et ça peut donner naissance à des projets communs. Aujourd’hui, je suis « bénévole relai ». Je tiens à jour le fichier local des intervenants, le planning des lectures est partagé, et je participe à l’accueil de nouveaux bénévoles dans le dispositif. J’aime les rencontres et échanger avec les autres. Je fais aussi de l’aquarelle, du yoga et du Qi Gong. Je parle donc beaucoup de Lire et Faire Lire autour de moi. Nous sommes passés de 2 à 8 ambassadeurs ! Je pense que tout cela favorise la progression de ce projet.

LEN : Parlez-nous de vos ateliers de lecture, quelle est votre recette pour les faire vivre ?

Janine : Pour moi, être avec les enfants est un vrai moment de partage autour du plaisir, du rire, et de la détente. On déconnecte du quotidien. Ça vaut n’importe quel film à la télé ! Ils sont très concentrés, participent, s’expriment, s’interrogent.  Chaque année, je renouvelle ma sélection d’ouvrages en fonction des âges et des réactions que j’ai pu observer. Je note tout dans un cahier, mon petit registre de critiques. Je varie les livres au gré des âges, des périodes, des années, de mes découvertes ou coups de cœur. J’emprunte aussi des ouvrages à la médiathèque. Livres illustrés, petits romans, poésies, aventures, sorcières… J’aime particulièrement l’univers créatif d’Antoine Guilloppé par exemple. Parfois je cache volontairement les illustrations parce que ça permet aux enfants de travailler leur propre imaginaire et de rêver. Mais au-delà du livre, ce qu’il me plait à lire ce sont les expressions sur leur visage, sentir les émotions et voir grandir l’intérêt pour la lecture. Je suis très attentive à cela. J’encourage vraiment les parents à cultiver la curiosité des enfants à la maison ou en les accompagnant à la médiathèque.

LEN : Si vous deviez présenter Lire et Faire Lire en quelques mots, que diriez-vous ?

Janine : « Un gamin qui jubile avec un bouquin est un gamin qu’on vaccine contre l’échec scolaire ». Ce n’est pas de moi car c’est une citation d’Alexandre Jardin. Mais j’aime bien cette phrase.

LEN : Alors, qu’est-ce qu’on dit à Janine ? À vous…



Recherche


Inscription newsletter


Ressources

CRDVA 22

Ligue de l'enseignement des Côtes d'Armor - 89, boulevard Edouard Prigent - 22000 Saint-Brieuc
T 02.96.94.16.08 - E-mail : laligue22@laligue22.org - Politique de confidentialité - Mentions légales

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et mesurer le trafic de notre site internet. Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus
J'accepte