ACCUEIL  > Actualités
DU THEATRE CITOYEN POUR AGIR SUR LE CLIMAT SCOLAIRE.

Au Lycée agricole de Merdrignac, la Ligue de l’Enseignement et la compagnie de théâtre Lbobo ont mis en scène les enjeux du climat scolaire. Pour les élèves de seconde professionnelle, septembre était propice au bien vivre ensemble et à la citoyenneté. Grâce au « théâtre forum », ils ont joué pour une cohésion de groupe classe renforcée. Cette technique, créée par le brésilien Augusto Boal au cours des années 1960, permet de mettre en scène les situations problématiques de société dans une forme participative.

Iuna Rolland, de la Ligue de l’Enseignement, et le comédien Pascal Hournon de la Compagnie Lbobo se sont associés pour animer des interventions auprès de six classes de seconde professionnelle du Lycée agricole de Merdrignac. Six séances : le chiffre parfait pour ces temps de médiation. Intégrées à l’emploi du temps des jeunes, les journées ont été rythmées par des activités favorisant l’instauration d’un climat de confiance et de bienveillance solide.

Dès le matin, les jeux inspirés du théâtre forum, les moments de réflexion sur la question du harcèlement et des formes de discrimination, ont permis aux élèves de se sentir à l’aise. Des exercices encourageant l’introspection ont été également proposés. Car les jeux théâtraux, par la mise à distance qu’ils permettent, font échos à des situations vécues et portent à la réflexion. C’est le cas par exemple de celui de « la bombe et de l’écran » où l’on endosse tantôt le rôle d’une personne victime de violence, tantôt celui de la personne qui vient en aide : le bouclier. « Désormais réfléchissez à ce que vous avez vécu, vous est-il déjà arrivé d’être dans la situation de victime ou de bouclier ? ».

L’après-midi s’est articulée autour de mises en situation toujours inspirées du théâtre forum. Les jeunes ont réfléchi à des pistes de résolution de conflits qui peuvent provenir de désaccords, d’insultes, de situation de stigmatisation, de discrimination, de domination, etc. Les participants se sont ainsi outillés verbalement afin d’ « être acteur de leur vie ». La communication non-violente ou encore la référence à la Loi apportent des éléments de réponses possibles à des situations conflictuelles ou discriminantes. Les élèves du lycée volontaires ont également été invités à mettre en scène certaines situations qu’ils ont eux-mêmes vécues. Cette étape de travail a permis de toucher du doigt des situations douloureuses, portées dans ce cadre par le groupe, et remises en perspective à la lumière du théâtre forum. « Ça m’a permis de comprendre ce que mes camarades ressentent, je pense que désormais je m’ouvrirai d’avantage à eux » a souligné une des participantes lors du temps dédié au bilan de la journée.

L’animation de ces journées a permis aux élèves de faire un pas de côté, de communiquer autrement et de réfléchir à des situations concrètes. Tout ceci dans le but de participer à la cohésion des  groupes classes et à l’instauration d’un climat scolaire positif au sein de l’établissement.

Pour plus d’infos : Iuna Rolland – Chargée de mission éducation à la citoyenneté - Ligue de l’enseignement 22 | Tél. 02 96 01 51 27  | Email : education@laligue22.org



Recherche


Inscription newsletter


Ressources

CRDVA 22

Ligue de l'enseignement des Côtes d'Armor - 89, boulevard Edouard Prigent - 22000 Saint-Brieuc
T 02.96.94.16.08 - E-mail : laligue22@laligue22.org - Politique de confidentialité - Mentions légales

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et mesurer le trafic de notre site internet. Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus
J'accepte